Le Mont Gellért symbole de la ville de Budapest


Le Mont Gellért symbole de la ville de Budapest

Parmi les nombreux sites touristiques  que l’on peut trouver aujourd’hui certains d’entre eux sont emblématiques des régions où ils se trouvent. En effet, qui peut dissocier le Manneken- Pis de la ville de Bruxelles en Belgique.

manneken-pis.jpg

Cette association est l’exemple type d’un monument qui devient l’emblème d’une ville ou d’un site. Moins connu mais tout aussi intéressant pour d’autres raisons, il y a la ville de Budapest qui est symbolisée par le Mont Gellért. Ce mont, qui mesure 235 mètres de hauteur, est sans aucun doute le site qui offre aux habitants la meilleure vue qui soit.

Une statue de la liberté qui se situe au sommet du mont Gellért

Dans les années 1947, une statue symbolisant la liberté fut construite sur le sommet du Mont Gellért. L’auteur de cette statue est ZsigmondKisfaludiStrobl, un célèbre sculpteur Hongrois.  Cette statue de la liberté a la forme d’une femme gigantesque se tenant debout et tenant sur le bout des doigts une feuille de palmier.

mont-gellert.jpg
La statue de liberté du Mont Gellért symbolisait au départ la libération de la ville de Budapest par l’armée soviétique durant la deuxième guerre mondiale. Cependant, au cours de l’année 1956, l’armée soviétique a envahi Budapest, s’opposant aux habitants  tout en incendiant la ville. Suite à cet évènement tragique qui a causé la mort d’environ 20 000 personnes, en 1989 les Hongrois ont modifié l’inscription sur la statue en faisant plutôt honneur à ceux qui ont perdu la vie lors de cet évènement.

Une légende circule concernant le Mont Gellért

Le Mont Gellért porte en fait le nom de l’évêque vénitien Gérard qui se traduit par Gellért en Hongrois.  la légende, celui-ci fut capturé par des païens en 1046 suite à sa tentative visant à convertir la population païenne au christianisme. Celui-ci fût parait-il précipité du haut de la colline, c’est pourquoi en 1904 on appela la colline Mont Gellért.